1. Les six classes d’êtres, les six mondes འགྲོ་བ་རིགས་དྲུག

On les nomme aussi les six classes de vivants, les six mondes, les six royaumes.

On peut traduire par « six classes d’êtres », tout en sachant que cela inclut une notion anthropologique d’être, qui est un peu occidentale, ou bien par les six classes de conscience, les six mondes de la conscience.

Ces différents états sont des états de la conscience, et c’est en tant qu’état de conscience que l’on est susceptible de migrer, de transmigrer d’un état à l’autre, aussi bien dans cette vie que dans une continuité d’existences, en évitant les versions animistes : il n’y a pas une conscience d’éléphant qui renaît dans une souris parce qu’un éléphant c’est plus gros qu’une souris !

Ces six classes de conscience (ou ces six états) sont déterminées par deux facteurs : l’intensité dans la saisie cognitive et la tonalité ( colère, haine, bêtise…)

    1. དམྱལ་བ་ les états infernaux

    1. ཡི་དགས les esprits avides

    1. དུད་འགྲོ་ la condition animale

    1. མི་ la condition humaine

    1. ལྷ་མ་ཡིན les états de dieux jaloux

    1. ལྷ་ les états divins

Question : Que sont les gandharvas ?

Réponse DR : Les gandharvas sont une classe d’êtres de conscience dans les états divins, dans les premiers états divins, ceux qui sont encore dans le monde des états passionnels.

On a étudié jusqu’ici la base, le fruit voilé, la conscience habituelle, la cognition duelle sur fond d’expérience première immédiate. Et on a vu que les trois corbeilles le Vinaya, les Sūtra et l’Abidharma étaient les supports du Dharma.

 

<<Retour