སེམས་ཉིད་ La nature de l’esprit

La nature de l’esprit a trois dimensions

Nommées les trois Corps ou Trikaya.

Elle a deux principaux voiles :

Celui de l’illusion duelle

Et celui des passions conflictuelles.

La nature de l’esprit est décrite avec trois dimensions nommées « les trois corps » ou trikaya : Dharmakaya, Sambhogakaya, Nirmanakaya ཆོས་སྐུ་, ལོངས་སྐུ་, སྤྲུལ་སྐུ་

Le terme utilisé “dimension” est utile et pertinent dans la référence par analogie aux dimensions spatiales. Les trois dimensions sont concomitantes dans un axe orthonormé qui définit les trois dimensions de l’espace. Cette notion de dimension est pertinente aussi dans le contexte des trois corps qui sont concomitants, simultanés et qui sont trois dimensions de l’expérience éveillée.

Les trois qualités de l’esprit pur correspondantes au trikaya sont nommées traditionnellement vacuité སྟོང་, clarté གསལ་, et non limite མ་འགགས་པ་ connu dans l’expression སྟོང་གསལ་མ་འགགས་པ་ avec les trois.

Les trois qualités de l’esprit

 

Essence

ངོ་བོ་

Alpha pur, primordialement pur

ཀ་དག་

Vacuité,

Ouverture

སྟོང་པ་

Dharmakaya

ཆོས་སྐུ་

Esprit

ཐུགས་

Nature

རང་བཞིན་

Spontanée, Autosubsistante

ལྷུན་གྲུབ་

Clarté,

Luminosité-lucidité

གསལ་བ་

Sambhogakaya

ལོངས་སྐུ་

Parole

གསུང་

Aspects

རྣམ་པ་

Bonté

ཐུགས་རྗེ་

Infinité, Absence d’obstacle

མ་འགགས་པ་

Nirmanakaya

སྤྲུལ་སྐུ་

Corps

སྐུ་

 

Les trois dimensions de l’esprit

Ce tableau est un paradigme fondamental qui est l’intelligence de la présentation du Mahamudra ou du Dzogchen.

La notion de trikaya dans le Mahayana est fondamentale. Elle se comprend de différentes façons. Ici, on parle des trois corps dans l’esprit.

Le Dharmaka est l’essence སྙིང་པོ་, essence dont le sens en français est toujours problématique. L’essence de l’esprit est vide སྟོང་པ་. L’essence de l’esprit est originellement pure ཀ་དག་. L’essence de l’esprit est la dimension du Dharmakaya

Ensuite il y a la nature de l’esprit, རང་བཞིན་ qui est dite clarté གསལ་བ་, clarté spontanée, autosubsistance ལྷུན་གྲུབ་, qui est la dimension du Sambhogakaya ལོངས་སྐུ་,

La troisième dimension est “aspects” རྣམ་པ་ qui peuvent apparaître de façon variée et illimitée. On dit རྣམ་པ་སྣ་ཚོགས་སུ་འཆར les aspects qui apparaissent de façon variée.

Ces trois dimensions correspondent au corps à la parole à l’esprit.

Pour illustrer ces notions, on peut prendre l’exemple du rêve qui est l’un des meilleurs exemples.

Question : Est-ce que སྙིང་རྗེ་ est la compassion avec référence, et ཐུགས་རྗེ་ la compassion sans référence ?

Réponse DR : Oui ; quand on parle des trois niveaux de compassion, les deux premiers niveaux sont སེམས་ཅན་ལ་དམིགས་པའི་སྙིང་རྗེ་ la compassion en référence aux vivants, et བདེན་ལ་དམིགས་པའི་སྙིང་རྗེ་ la compassion en référence à la réalité. Le troisième niveau དམིགས་པ་མེད་པའི་ཐུགས་རྗེ་ est la compassion ultime sans référence. ཐུགས་རྗེ་ est la compassion ultime.

 

<<Retour