1. Les accomplissements དངོས་གྲུབ་

L’esprit se purifiant petit à petit, on obtient différents types d’accomplissements : les siddhi.

On en distingue deux grands types de siddhi.

    1. ཐུན་མོང་གི་དངོས་གྲུབ་ les accomplissements ordinaires

Ils sont les pouvoirs que l’esprit obtient lorsqu’il a un certain degré de stabilité, les pouvoirs appelés “supra ordinaires» : ces accomplissements sont un résultat de la pratique de ཞི་གནས་ Shiné.

Ils sont ordinaires en ce sens qu’ils ne sont pas le signe d’une véritable réalisation spirituelle, mais d’une certaine maîtrise de l’esprit, par exemple la clairvoyance, la clair audience, la connaissance des existences antérieures, la perception de l’esprit d’autrui.

La recherche des pouvoirs supra ordinaires est un écueil sur la voie spirituelle, et est même découragée. Le fait d’exhiber les pouvoirs ordinaires était un motif d’exclusion de la communauté monastique, car s’y attacher est le signe des ambitions de l’ego, de l’attachement à des ambitions personnelles.

    1. མཆོག་གི་དངོས་གྲུབ་ l’accomplissement suprême

C’est l’obtention de l’éveil, de l’état de bouddha.

 

<<Retour